mardi 15 décembre 2015

Les soldats du mensonge.

Hello les lecteurs,

Je remarque que les gens mentent beaucoup.
Ils mentent pour ne pas être mal vus ou embarrassés aux yeux des uns ; ils mentent pour ne pas subir les conséquences de leurs actions ou pour couvrir celles des autres. Ils mentent par pudeur ou dans le but d'être encensés par celles et ceux qui les entourent.

Le mensonge est devenu un réflexe : on ment comme on respire, c'est plus facile que de couper son air apparemment. On dit tout ce qui n'est pas vrai mais qui y ressemble, on façonne ce qui n'est pas réel pour le rendre le plus crédible possible. Et cela concerne aussi bien les adultes que les plus petits.

Mentir pour se couvrir, cette seule option parmi les différentes existantes : ne pas faire, ne rien dire, assumer. Mentir, cette arme devenue la seule capable de nous protéger des répercussions extérieures.
Comme si cette action n'avait que des conséquences sur les autres, elle en a également sur la personne qui ment.

S'enfermer dans le mensonge fait vivre dans cet imaginaire crée ; feindre est devenu une manière de vivre ; un art dans lequel il faut exceller pour ne pas se faire exclure des autres ; mais un nid piquant dans lequel je me demande où se trouvent les remords et la culpabilité.

©FMD - Cleopatra wassn't white !
Le mensonge a t-il ses disciples ? Ses soldats qui comptent bien, malgré les mauvais points présentés, continuer d'en être des adeptes ?

Que faire lorsque nous sommes entourés de menteurs ?
J'ai la sensation que tout le monde ment, tout le temps.. Discerner le vrai du faux, ce qui a vocation à enchanter et à être effectué est juste ÉPUISANT.

C'est épuisant d'entendre un récit et de se méfier de ce qu'il contient, de cette personne qui le prononce et du dédain croissant qui accompagne ces récits factices.. et pourtant je me rends compte que nous servons tous cette cause du mensonge.

Je n'ai JAMAIS rencontré quelqu'un qui n'a JAMAIS menti de sa vie entière. On peut ne pas mentir à certaines personnes au vu du respect qu'on leur accorde mais ce semblant de vérité, cette réalité maquillée, ce récit factice qui nous arrange et que nous contons aux autres pour ne pas risquer d’abîmer quoique ce soit reste un mensonge pur et simple...

Signé Ryel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre présence

Mes autres pages